Report Open Access

Archéologie et aménagement du territoire. Histoire et épistémologie de la sauvegarde du patrimoine, sous l'angle du développement durable

Kaeser, Marc-Antoine

Face aux défis environnementaux actuels, la recherche archéologique doit être intégrée au cœur des doctrines de l’aménagement du territoire. Le présent essai vise à démontrer la légitimité scientifique d’une collaboration constructive entre archéologues et acteurs du développement. Il engage une réflexion théorique fondée sur l’histoire des pratiques archéologiques depuis le début des Temps modernes et met en évidence la mutation épistémologique décisive qu’a impliquée, au tournant du XXIe siècle, la mise en œuvre de la Convention de Malte.

Aujourd’hui, selon les principes de l’archéologie préventive, la sauvegarde du patrimoine s’alimente de l’expérience du changement sur le long terme pour envisager la totalité du territoire comme une ressource tant cognitive que symbolique, où s’estompe la distinction usuelle entre « culturel » et « naturel ». En mobilisant la temporalité pour libérer l’aménagement de nos perceptions consuméristes de l’espace, l’archéologie peut ainsi apporter une contribution précieuse aux objectifs écologiques, économiques et sociaux du développement durable.

Files (25.2 MB)
Name Size
Akademiereferat_Marc-Antoine_KAESER.pdf
md5:4c4380650f1a2ff796df99c9a9aac564
25.2 MB Download
341
281
views
downloads
All versions This version
Views 341341
Downloads 281281
Data volume 7.1 GB7.1 GB
Unique views 304304
Unique downloads 240240

Share

Cite as