Journal article Open Access

Présentation

N'nde, Pierre Boris

De plus en plus, les villes-refuges refont surface, mettant à l’actualité les problématiques liées aux migrations et à l’urgence de l’accueil. En Afrique, la prégnance des catastrophes naturelles et des conflits a des conséquences préoccupantes sur les migrations. Le rapport du haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés au sujet des questions relatives aux réfugié·e·s, aux rapatrié·e·s, aux déplacé·e·s et plus largement aux questions humanitaires fait état de 33,4 millions de personnes[1] accueillies en urgence à la fin de l’année 2019. Cela inclut 6,3 millions de réfugié·e·s, 18,5 millions de personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays, 529 600 demandeurs et demandeuses d’asile et 975 000 apatrides[2]. Le Soudan du Sud, la Somalie, la République Démocratique du Congo, le Soudan, la République centrafricaine, l’Érythrée ou le Burundi comptent parmi les pays de provenance du plus grand nombre de réfugié·e·s. Pendant ce temps, en ce qui concerne les pays d’accueil, selon le HCR pour 2019.

Files (560.4 kB)
Name Size
1. GARI-2021-1(1)_N’NDE.pdf
md5:c189bde1fdf0ef0f8c5a70193a98ae2b
560.4 kB Download
14
8
views
downloads
Views 14
Downloads 8
Data volume 4.5 MB
Unique views 14
Unique downloads 8

Share

Cite as