Journal article Open Access

La dynamique de l'interprétation à l'église : les défis de la pratique et les stratégies de professionnalisation sur la base de l'expérience des interprètes en Ouganda

Natukunda-Togboa, Edith Ruth

L’interprétation de l’église, parfois appelée « traduction de l’église », est une forme d’interprétation consécutive courante dans les églises ougandaises. Même si cela prend du temps et peut entraîner le désengagement de la moitié de l’auditoire, l’interprétation de l’église continue d’être aussi vivante que jamais dans les pays en développement. Alors que son utilisation peut être réduite en Europe occidentale et aux États-Unis où ils se déplacent vers la traduction simultanée, en Afrique et en Asie, la traduction de l’église est préférée à l’option simultanée parce qu’elle est moins chère, elle est moins lourde en termes d’équipement et est plus flexible dans l’espace et le temps. Avec l’émergence de nombreuses églises pentecôtistes au cours des deux dernières décennies en Ouganda, surtout dans la capitale de Kampamla, l’interprétation de l’église est devenue l’un des moyens de communication de base dans les congrégations multiculturelles et multilingues. Les interprètes de l’église ont pratiqué l’interprétation consécutive de façon informelle et sans formation. Compte tenu de l’augmentation du nombre d’églises et de l’importance de ce domaine de compétence linguistique, il est devenu nécessaire d’examiner comment la traduction de l’église est menée et d’évaluer comment elle peut être professionnalisée dans un proche avenir. Cette étude, basée sur l’analyse critique des sermons et des enseignements des pasteur·e·s, a été conçue pour documenter la pratique, identifier les défis et proposer des stratégies pour professionnaliser l’interprétation de l’église.

Files (643.0 kB)
Name Size
4. TAFSIRI-2021-1(1)_NATUKUNDA-TOGBOA.pdf
md5:2d61336aa64fa366d7d6fc7b2be16efb
643.0 kB Download
32
23
views
downloads
Views 32
Downloads 23
Data volume 14.8 MB
Unique views 32
Unique downloads 22

Share

Cite as