Presentation Open Access

Data et reconfiguration des collectifs de recherche en sciences de l’information et de la communication (SIC)

Gruson-Daniel Célya ; De Quatrebarbes Constance

Data et reconfiguration des collectifs de recherche en sciences de l’information et de la communication (SIC)

L’étude d’objets de recherche nativement numériques tels que des discours en ligne conduit à s’interroger sur leur collecte, leur analyse et leur visualisation. En plus d’une approche qualitative, ces discours peuvent faire appel à un traitement quantitatif pour analyser un grand corpus de texte souvent hétérogènes (“distant reading”) opérant par la même un passage de la notion de discours à celles de data ou de données textuelles. La mise en place de nouvelles méthodes, épistémologies et pratiques sont souvent abordées mais une autre question est sous-jacente, celle du “faire ensemble” avec d’autres disciplines ou d’autres profils en SIC (chercheurs, développeurs, etc.) La data comme objet-frontière, pour ces collectifs de recherche reconfigurés incite à construire une compréhension mutuelle de ce terme ainsi que des pratiques communes tant pour éviter de tomber dans un “imaginaire de l’exhaustivité” que dans une dénaturation de ces discours par une approche logocentrée. Pour aborder cette problématique, nous proposons une présentation à deux voix (doctorante et ingénieure/développeuse) sur la base d’un terrain d’action et d’étude choisi : le site de la consultation du projet de loi pour une République numérique. Il s’agira de présenter la complexité relative au rapprochement de profils variés mais aussi aux itérations que nécessitent la structuration, le formatage et l’analyse d’un tel corpus; et cela dans le but de penser et de construire un cadre d’analyse aux composantes techniques, théoriques et réflexives toutes indissociables.

Références :

Davallon, Jean. 2004. « Objet concret, objet scientifique, objet de recherche », HERMÈS, 38: 30-38.

Gefen, Alexandre. 2015. « Les enjeux épistémologiques des humanités numériques ». Socio. La nouvelle revue des sciences sociales, no 4 (avril): 61-74. doi:10.4000/socio.1296.

Granjou, Céline, et Ashveen Peerbaye. 2011. « Sciences et collectifs ». Terrains & travaux n° 18 (1): 5-18.

Paveau, Marie-Anne. 2012. « Genre de discours et technologie discursive. Tweet, twittécriture et twittérature ». https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00824817.

Plantin, Jean-Christophe, et Laurence Monnoyer-Smith. 2013. « Ouvrir la boîte à outils de la recherche numérique ». tic&société, no Vol. 7, N° 2 (mai). http://ticetsociete.revues.org/1527.

Plantin, Jean-Christophe. 2015. « “Les chercheurs en SHS rêvent-ils de code informatique  ? Trois questions préliminaires à l’apprentissage du code ». In Le temps des humanités digitales, FYP éditions. Le Deuff Olivier.

Trompette, Pascale, et Dominique Vinck. 2009. « Retour sur la notion d’objet-frontière ». Revue d’anthropologie des connaissances Vol. 3, n° 1 (1): 5-27.

Proposition présentée pour la journée doctorale 2015 CARISM, COSTECH, GRIPIC :

Célya Gruson-Daniel, doctorante au laboratoire Connaissance Organisation et Systèmes Techniques (COSTECH) celya.gruson-daniel@parisdescartes.fr

Constance de Quatrebarbes, ingénieure d’étude au Laboratoire Interdisciplinaire Sciences Innovations Sociétés (LISIS) 4barbes@gmail.com

Présentation en vue de la rédaction d'un article dans une revue à comité de lecture. Proposition bienvenue :)
Files (3.5 MB)
Name Size
Journee-doctorale-GRIPIC-CARISM-CELSA-CGD-C24B.pdf
md5:846027e2175cfb5e2d2d9359c9f2d203
3.5 MB Download

Share

Cite as