Thesis Open Access

Un geste renouvelé. Répertoire pour guitare et Ecole anglaise : Bream, Berkeley, Britten.

Aillaud Florent

Thesis supervisor(s)

M. Jean-Paul Olive

Ce mémoire de recherche se donne pour but d’étudier conjointement l’évolution du répertoire pour guitare et ses potentiels techniques autant que musicaux en nous focalisant sur deux des premières œuvres qui ont dédicacées à l’interprète anglais Julian Bream (1933), à savoir la Sonatina for guitar op. 52 de Lennox Berkeley et le Nocturnal after John Dowland op. 70 de Benjamin Britten. Pour cause, la période correspondant globalement aux années 1960 – 1990 et durant laquelle ce dernier fait office de figure de proue, symbolise un tournant majeur de l’histoire de la guitare. En effet, sous l’influence du musicien britannique, de nombreux compositeurs non- guitaristes, suite à la contribution musicale de Berkeley et Britten, s’intéressent véritablement au « polyphème d’or » tant vanté par Garcia Lorca dans ses poèmes et composent pour cet instrument, élargissant du même coup les potentiels techniques et musicaux de cet instrument si souvent boudé des "grands" compositeurs. De quelle manière les compositeurs non-guitaristes, et en particulier de l’Ecole anglaise, ont- ils fait évoluer la littérature et la technique pour guitare durant ce second XXe siècle ? Quelles perspectives ces compositions donnent-elles à « la guitare de demain » ? Dans quelle mesure le tandem compositeur – interprète est-il le garant de l’évolution d’un répertoire instrumental ?

Files (5.7 MB)
Name Size
Mémoire M2 (sans annexes).pdf
md5:54a20c5cb9b1aa01146fe44a370bcfc0
5.7 MB Download
65
55
views
downloads
All versions This version
Views 6565
Downloads 5555
Data volume 312.9 MB312.9 MB
Unique views 5757
Unique downloads 5050

Share

Cite as