Journal article Open Access

Pourquoi la typologie des langues est-elle possible?

Haspelmath, Martin

Que la typologie des langues soit possible n’est pas une évidence compte tenu de la diversité des structures grammaticales. Certes les langues peuvent exprimer approximativement les mêmes choses, mais elles ont des catégories grammaticales complètement différentes qui ne sont pas assimilables aux catégories d’autres langues. Dans l’ancienne tradition structuraliste on a conclu de cette constata- tion que la typologie des langues n’est effectivement pas possible. La tradition générative représentait la position (aprioristique) radica- lement antinomique que toutes les grammaires sont constituées des mêmes moellons et que les catégories se laissent très bien assimiler les unes aux autres. Mais ces derniers temps la conception non-aprioris- tique regagne du terrain et dans cette contribution j’explique comment on peut pratiquer le typologie des langues selon un tel point de vue. La solution du problème consiste à reconnaître que les catégories descriptives et les concepts comparatifs doivent être très rigoureuse- ment distingués, bien que très souvent les même termes soient employés pour les uns comme pour les autres. Cela signifie que la typologie et la description des langues dépendent moins fortement l’une de l’autre que beaucoup de linguistes ne le pensent jusqu’à présent.

Files (283.1 kB)
Name Size
PourquoiTypologie.pdf
md5:a559f3e72e1f8f8738972c5d47ba5166
283.1 kB Download
82
66
views
downloads
All versions This version
Views 8284
Downloads 6667
Data volume 18.7 MB19.0 MB
Unique views 7576
Unique downloads 5758

Share

Cite as