Journal article Open Access

Une fenêtre ouverte sur la collection paléontologique de Louis Boutillier (1816-1911): aperçu des vertébrés mésozoïques

Brignon, Arnaud

Contact person(s)
Revue de Paléobiologie
Data curator(s)
Plazi

La collection Boutillier conservée à l'Université de Caen Normandie (France) fait partie des rares collections paléontologiques constituées en Normandie au XIXe siècle à avoir été sauvegardées, tout au moins en partie, jusqu'à aujourd'hui. Cet article présente une première biographie de Louis Boutillier et détaille le contexte historique dans lequel sa collection fut constituée. Une première revue des vertébrés mésozoïques qu'elle contient est proposée. A côté d'un ensemble de pièces provenant de sites étrangers réputés comme Lyme Regis en Angleterre, Holzmaden en Allemagne ou Sunderland aux Etats-Unis, cet inventaire met en évidence plusieurs ensembles fauniques régionaux français dont certains proviennent de formations aujourd'hui difficiles d'accès, voire inaccessibles. Les spécimens de la collection Boutillier proviennent notamment des calcaires du Muschelkalk supérieur (Anisien supérieur/Ladinien) de la région de Lunéville en Lorraine ou d'Oberbronn en Alsace, des Argiles à Poissons du Toarcien inférieur de La Caine, des formations callovo-oxfordiennes des côtes du Calvados, des Marnes et Calcaires à Nanogyra virgula du Kimméridgien d'Alligny-Cosne, des argiles kimméridgiennes de la région du Havre, des formations du Jurassique supérieur de Boulogne-sur-Mer, des formations albiennes de l'est de la France et de la craie du Crétacé supérieur de Normandie et de la région parisienne. Parmi les pièces les plus remarquables qui ont pu être retrouvées est à signaler une des vertèbres du « mégalosaure d'Alligny », découvertes par le médecin et naturaliste Charles Roussel de Vauzème et signalées par Paul Gervais en 1848, qui s'avèrent appartenir à un plésiosaure colymbosaurine. A été également redécouvert un des premiers restes de ptérosaures trouvés en France, identifiable de manière incontestable. Ce spécimen, trouvé par Louis Boutillier en personne dans le Kimméridgien de la région du Havre, fut signalé pour la première fois par Gustave Lennier dans un ouvrage publié en 1868

Files (30.2 MB)
Name Size
421-466_Brignon.pdf
md5:4db1a1b66f5bd93e7881ad3eebad2640
30.2 MB Download
51
25
views
downloads
All versions This version
Views 5151
Downloads 2525
Data volume 756.2 MB756.2 MB
Unique views 4141
Unique downloads 2222

Share

Cite as