Journal article Open Access

Synthèse sur les publics des Trans Musicales de Rennes en 2019

Amalou, Quentin; Delorme, Alexandre; Ethis, Emmanuel; Malinas, Damien; Pamart, Emilie; Pourquier-Jacquin, Stéphanie; Roth, Raphaël; Royon, Camille

Le projet des Trans repose sur la revendication de la liberté de choix de sa vie culturelle. Et la curiosité est actée comme une des conditions d’atteinte de cette liberté parce qu’il n’y a pas de choix sans une grande diversité de propositions. Alors la programmation est pensée dans une dynamique de recherche et pour les publics comme un espace de découvertes. Elle se veut éclectique, internationale et en devenir.

Depuis 1979, et le concert de soutien qui marque l’origine du festival, les Rencontres Trans Musicales de Rennes (ou Trans Musicales) ont évolué dans leur périmètre de programmation, leur format, dans les configurations proposées aux publics. Elles sont encore et toujours une destination artistique et musicale, un territoire se voulant ouvert à tou·te·s et un moment propice aux débats et à la réflexion. Donc, les Trans ont comme principal sujet d’attention ce duo artistes-publics, inséparable en spectacle vivant. C’est le noeud relationnel qui fonde les actions.

Au fil du temps, le projet culturel s’est dessiné comme la mise en résonance du projet artistique vers les publics. Il s’est formalisé avec l’autonomie des personnes comme finalité et a intégré l’éducation artistique et culturelle puis les droits culturels comme principales trames de travail. Il s’est intensifié et diversifié. Et maintenant les Trans proposent de nombreux accompagnements aux publics pendant et autour de l’expérience du concert : conférences, présentations de la programmation, visites guidées, ouverture de balances, initiation à la technique, ateliers de pratiques, expositions, etc. Toutes ces actions sont autant de pans du projet des Trans que de manières d’approfondir et étendre l’expérience des publics.

Au milieu des années 1990 ont démarré les enquêtes sur les publics du festival. A partir des années 2010, grâce à la rencontre avec le Laboratoire Culture et Communication de l’Université d’Avignon, ces enquêtes ont bénéficié de l’expertise scientifique et du regard de la sociologie, plus généralement des sciences humaines et sociales. Et de nouveaux outils de collecte des avis des publics ont été mis en place, au-delà du questionnaire.

Files (1.9 MB)
Name Size
Synthese_Trans-2019.pdf
md5:177d7430aa43fd3eba523be8b6d4bcc8
1.9 MB Download
14
10
views
downloads
All versions This version
Views 1414
Downloads 1010
Data volume 18.8 MB18.8 MB
Unique views 1010
Unique downloads 77

Share

Cite as