Book section Open Access

Micromorphologie des constructions en terre et convergence de faciès : le cas du site des Genêts à Ablis (Yvelines, France).

Rué, Mathieu; Hauzeur, Anne

La fouille préventive d’un site ayant initialement livré des restes de constructions en terre néolithiques, dans l’extrémité nord de la Beauce, nous a fourni l’occasion d’étudier plus précisément son contexte stratigraphique (micromorphologie, granulométrie, datation OSL). Les résultats montrent que ces restes ont en réalité été confondus avec des organisations naturelles. L’évolution du sol et la bioturbation sont en effet à l’origine de nombreux faciès qui, aux échelles microscopiques, peuvent imiter ceux produits par un travail de la terre. Cette convergence entre faciès naturels et faciès anthropiques constitue un terrain d’étude encore peu exploré dans la reconnaissance des témoins architecturaux en terre crue. L’élaboration plus systématique d’un référentiel de traits naturels (à partir de lames issues du substrat des sites) et anthropiques (à partir d’éléments façonnés avérés) apparaît nécessaire afin de limiter les biais d’interprétation.

This article is part of a book edited at the occasion of the Geoarchaeological meeting of Bruges: Soils as records of Past and Present: the geoarchaeological approach. Focus on: is there time for fieldwork today? - Bruges (Belgium), 6 and 7.11.2019. Editors Judit Deák, Carole Ampe and Jari Hinsch Mikkelsen Technical editor Mariebelle Deceuninck English language reviewer Caroline Landsheere Graphic design Frederick Moyaert Printing and binding Die Keure, Bruges
Files (6.6 MB)
Name Size
Rue et al.-GAMB19.pdf
md5:5d7c034f29c7c78dd64bcb5bc2c3ce52
6.6 MB Download
0
0
views
downloads
All versions This version
Views 00
Downloads 00
Data volume 0 Bytes0 Bytes
Unique views 00
Unique downloads 00

Share

Cite as