Presentation Open Access

Le roman policier: approche du genre à travers ses „topics“

Schöch, Christof


Citation Style Language JSON Export

{
  "publisher": "Zenodo", 
  "DOI": "10.5281/zenodo.11895", 
  "title": "Le roman policier: approche du genre \u00e0 travers ses \u201etopics\u201c", 
  "issued": {
    "date-parts": [
      [
        2014, 
        9, 
        27
      ]
    ]
  }, 
  "abstract": "<p>L&#39;histoire du roman policier fran&ccedil;ais s&#39;&eacute;crit, le plus souvent, &agrave; travers la succession de plusieurs formes dominantes du genre et de ses pr&eacute;curseurs : tout commence avec le roman-feuilleton populaire et le roman judiciare (p.ex. Eug&egrave;ne Sue, &Eacute;mile Gaboriau) puis le roman d&#39;aventures et d&#39;exploits (p.ex. Gaston Leroux, Maurice Leblanc). Vient ensuite le r&eacute;cit de d&eacute;tection classique (p.ex. Georges Simenon), suivi par le roman noir (p.ex. L&eacute;o Malet), le roman &agrave; suspense (p.ex. Boileau/Narcejac) et le n&eacute;o-polar (p.ex. Jean-Patrick Manchette, Didier Daeninckx). Une telle histoire du genre a pu s&#39;appuyer sur des efforts typologiques tels que ceux de Tzvetan Todorov (1971) et &agrave; &eacute;t&eacute; &eacute;crite entre autres par Ulrich Schulz-Buschhaus (1975) en Allemagne ou par Boileau-Narcejac (1975) en France.</p>\n\n<p>La pr&eacute;sente contribution voudrait jeter un regard compl&eacute;mentaire sur un aspect pr&eacute;cis de l&#39;histoire du roman policier, un regard port&eacute; par les th&eacute;matiques dominantes &agrave; telle ou telle &eacute;poque et chez tel ou tel auteur. Elle pr&eacute;sentera les r&eacute;sultats de l&#39;&eacute;tude d&#39;une collection de romans policiers ainsi que de leurs pr&eacute;curseurs, publi&eacute;s entre 1860 et 2000 environ. Cette collection est explor&eacute;e &agrave; travers la proc&eacute;dure du &ldquo;topic modeling&rdquo; d&eacute;velopp&eacute; par David Blei (2011) en utilisant l&#39;outil MALLET (McCallum 2002). Cette proc&eacute;dure d&eacute;couvre de mani&egrave;re non-supervis&eacute;e des groupes de mots th&eacute;matiquement li&eacute;es dans une collection de textes.</p>\n\n<p>La contribution &eacute;prouve donc l&#39;utilit&eacute; de la technique du &ldquo;topic modeling&rdquo; pour l&#39;histoire d&#39;un genre litt&eacute;raire comme le roman policier. Elle s&#39;interroge &eacute;galement sur la question de savoir en quoi le topic modeling, en tant qu&#39;outil interm&eacute;diaire entre les textes et le chercheur, donc en tant qu&#39;interface num&eacute;rique (Douehi 2012), promeut ou au contraire emp&ecirc;che certaines mani&egrave;res d&#39;envisager le genre policier. Elle est l&#39;occasion, aussi, de s&#39;interroger sur les apports du paradigme des &ldquo;humanit&eacute;s num&eacute;riques&rdquo; et plus pr&eacute;cis&eacute;ment du &ldquo;algorithmic criticism&rdquo; (Ramsay 2011) aux &eacute;tudes de lettres.</p>", 
  "author": [
    {
      "given": "Christof", 
      "family": "Sch\u00f6ch"
    }
  ], 
  "type": "speech", 
  "id": "11895"
}
85
394
views
downloads
All versions This version
Views 8585
Downloads 394394
Data volume 2.8 GB2.8 GB
Unique views 8080
Unique downloads 299299

Share

Cite as